33e Symposium du travail social en milieu scolaire 

12 novembre 2020, 9h30 à 15h00

Conversations courageuses sur la lutte contre le racisme envers les Noirs 
Discours principal de Kike Ojo-Thompson, fondatrice du Kojo Institute
Le groupe consultatif sur le travail social en milieu scolaire de l'ATTSO est heureux d'annoncer la tenue du 33e Symposium du travail social en milieu scolaire qui aura lieu virtuellement le 12 novembre 2020. Notez la date à votre agenda pour ne pas manquer cette activité exceptionnelle unique à l'intention des travailleuses et travailleurs sociaux en milieu scolaire, tout comme à l'intention des éducateurs, des professionnels des domaines connexes et des hauts dirigeants du milieu de l'éducation!
 
Le thème de cette année est « Conversations courageuses sur la lutte contre le racisme envers les Noirs », et nous sommes ravis d'accueillir Kike Ojo-Thompson, fondatrice et principale conseillère du Kojo Institute, pour notre discours principal.

Experte lauréate en matière d'équité, d'inclusion et de diversité, Kike Ojo-Thompson se spécialise dans l'élaboration, la promotion et la mise en œuvre de solutions innovantes visant à créer l'équité au niveau institutionnel. Oratrice et éducatrice dynamique qui sait équilibrer habilement tact et honnêteté, Kike possède plus de 20 ans d'expérience dans la tenue d'ateliers, de conférences, de médiations et de formations motivantes et efficaces qui s'adressent à un large éventail d'organisations désireuses de créer des résultats équitables à l'intention de leur personnel et de leurs clients.

En plus de son travail sur l'équité au sein du Kojo Institute, Kike est membre du comité consultatif communautaire sur les droits de la personne de l'Ontario, elle a été facilitatrice principale de l'équipe provinciale d'examen du contrôle policier de routine (« fichage »), et elle a agi comme chef de projet pour Une vision une voix, une initiative unique en son genre visant à lutter contre le racisme envers les Noirs dans le système de protection de l'enfance. 

 

 

Les enregistrements du 33e Symposium du travail social en milieu scolaire sont maintenant disponibles.


Discours d'ouverture : "Conversations courageuses sur la lutte contre le racisme envers les Noirs," par Kike Ojo-Thompson, mis à la disposition exclusivement de tous les membres de l'ATTSO. 

Débat de spécialistes : "De la conversation à l'action,"  mis à la disposition du public. 
 

From Conversation to Action (de la conversation à l'action)

Des moyens tangibles de faire échec au racisme envers les Noirs dans nos écoles et d'engager un changement transformateur chez les particuliers, dans les écoles, et au sein des conseils scolaires.    


MODÉRÉ PAR : Tracey Grose, Responsable des pratiques de santé mentale en milieu scolaire adaptées à la culture pour SMH-ON
Tracey Grose est titulaire d'une maîtrise en travail social de l'Université de Géorgie et d'un certificat en travail social en milieu scolaire de l'Université Wayne State. Elle a travaillé dans le secteur communautaire de la santé mentale des enfants à Detroit (Michigan) et à l'hôpital Johns Hopkins de Baltimore (Maryland). Après son retour en Ontario, Tracey a obtenu un poste permanent en tant que première travailleuse sociale noire auprès du conseil scolaire de district Durham (DDSB). Tracey a participé à de nombreuses initiatives, notamment comme membre de la direction du Durham Black Educators Network, animatrice de Community Connection pour l'étude Une vision une voix de l'Association ontarienne des sociétés d'aide à l'enfance, représentante communautaire sur l'adaptation du programme Stop Now and Plan (SNAP) auprès des Afro-Canadiens, et elle est actuellement présidente du Groupe consultatif sur le travail social en milieu scolaire de l'Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l'Ontario. Plus récemment, Tracey a assumé le rôle de responsable des pratiques de santé mentale en milieu scolaire adaptées à la culture auprès de Santé mentale en milieu scolaire Ontario.




Panélistes invités :    




Patricia Codner, travailleuse sociale en chef, HCDSB

Patricia Codner, MSS, TSI, est une femme noire, une épouse, une mère, une grand-mère et une travailleuse sociale professionnelle. Elle œuvre dans le domaine du travail social depuis plus de 36 ans. Patricia est actuellement travailleuse sociale en chef du conseil scolaire de district catholique Halton (HCDSB). Elle a passé 15 ans dans le domaine de la protection de l'enfance, à la fois dans la région de Peel et de Halton, et elle possède 21 ans d'expérience dans le système de l'éducation. Elle participe activement à des initiatives communautaires de collaboration, son objectif étant d'aider les élèves/familles à atteindre le bien-être et la réussite scolaire en supprimant tous les obstacles qui entravent leur croissance et leur développement. Patricia est également une ancienne lauréate du Prix d’excellence du travail social scolaire de l’ATTSO.
 







Dexter Voisin, Doyen de l'École de travail social Factor-Inwentash, Université de Toronto

Le professeur Dexter R. Voisin est le doyen de l'École de travail social Factor-Inwentash de l'Université de Toronto, et titulaire de la chaire Sandra Rotman en travail social. Avant sa nomination, il a été professeur à l'École de travail social de l'Université de Chicago pendant deux décennies. Les travaux de recherche de Dexter Voisin traitent des répercussions de la violence structurelle, de quartier et policière sur les perspectives de vie et les trajectoires comportementales des jeunes en milieu urbain, ainsi que des facteurs de protection qui les soutiennent en présence de telles adversités. Son dernier projet est un livre intitulé America the Beautiful and Violent: Black Youth and Neighborhood Trauma in Chicago.
 







Camille Williams-Taylor, Directrice de l'éducation, OCDSB

En 30 ans de carrière, Camille Williams-Taylor a travaillé dans le milieu de l'éducation de Winnipeg à Montréal, ayant passé la majeure partie de sa carrière dans des écoles et le système de l'éducation de l'Ontario. Diplômée de l'Université du Manitoba et de l'Université McGill, Camille occupe actuellement le poste de directrice de l'éducation du conseil scolaire de district Ottawa-Carleton, qui compte 147 écoles et plus de 75 000 élèves. Son expérience antérieure dans le domaine de l'éducation comprend des rôles au ministère de l'Éducation, à la Faculté de l'éducation de l'Université York, et dans bon nombre de districts scolaires, notamment Durham, Toronto et Peel. Bien que Camille possède des expériences variées, son engagement envers la réussite des élèves par l'excellence de l'enseignement et l'égalité des chances a été et continue d'être le fil conducteur. Elle est d'avis que les enseignants doivent veiller à ce que chaque élève dispose des outils nécessaires afin de réaliser son potentiel et d'écrire sa propre histoire. Camille est une épouse et la mère de trois filles.







Colinda Clyne, Responsable du programme d'études des Premières Nations, des Métis et des Inuits, UGDSB

Colinda Clyne est une Anishinaabe-Kwe (Kitigan Zibi Anishinabeg) et la responsable du programme d'études des Premières Nations, des Métis et des Inuits du conseil scolaire de district Upper Grand (UGDSB). Colinda est enseignante depuis 28 ans, dont plus de 19 ans à diriger et à encadrer le perfectionnement professionnel. Son travail se fonde sur des relations, tant au sein de sa communauté locale et du milieu scolaire, qu'au-delà. Colinda travaille également comme auteure et consultante en matière de contenu autochtone pour un certain nombre de maisons d'édition canadiennes. Elle est l'animatrice du podcast Anti-Racist Educator Reads.







Camille Logan, Surintendante de l'éducation, YRDSB

Camille Logan, Ph. D., est surintendante de l'éducation du conseil scolaire de district de la région de York (YRDSB), un district qui administre des écoles de la maternelle à la 12e année. Camille s'inspire de près de trois décennies d'expérience en éducation axée sur l'équité, l'inclusion et les pratiques anti-oppressives dans la direction des écoles et du système. Au cours de sa carrière, Camille a occupé des postes en détachement à la Faculté de l'éducation et au ministère de l'Éducation. Grâce à ses connaissances approfondies dans le domaine de l'équité, de l'inclusion et des pratiques anti-oppressives, elle a participé à l'élaboration de politiques, de lignes directrices et de ressources à l'intention des conseils scolaires, de la province et du ministère. Tout au long de sa carrière et dans le cadre de ses travaux de recherche, Camille a œuvré afin de veiller à ce que tous les étudiants, quelles que soient leurs circonstances ou leur identité sociale, aient accès à des possibilités de formation leur permettant de réaliser leur potentiel, de concrétiser leurs rêves et de connaître du succès.






Discussion de spécialistes parrainée par :